Le château de Pierrefonds


Après s'être rendus à un rendez-vous au CHU d'Amiens, le château de Pierrefonds était sur notre trajet (Bon presque, je l'avoue). Vous connaissez ma passion pour les châteaux, et celui-là je voulais le visiter depuis un moment.

Travaillant dans le tourisme et en particulier dans les châteaux, je suis très regardante sur tous les points...

Nous arrivons devant le château, et whaou ! Comme on pourrait dire "Il a de la gu**** !". Je suis impressionnée par la taille, et par sa beauté !



Nous nous empressons donc d'aller prendre nos billets d'entrée. Quasi pas de visiteurs dans l'espace accueil, nous nous dirigeons vers une première caisse. L'agent d'accueil ne lève pas sa tête, et continue d'écrire sur ses papiers. Au bout de deux minutes, je lui demande si elle souhaite qu'on aille voir ailleurs :
- "Oui allez-y"
Ok, nous nous dirigeons donc vers la deuxième agent d'accueil, froide comme de la glace.
Je suis extrêmement regardante sur l'accueil, on a beau être triste, malheureux, on se doit de bien accueillir les visiteurs ! Les agents d'accueil sont les premières personnes que les visiteurs voient. 1 personne déçue en parlera à 10, 1 personne satisfaite en parlera moins. Alors, autant parler peu en bien, que beaucoup en mal !

Passons, c'est parti pour la visite !

Le château de Pierrefonds a été construit à la fin du XIVème siècle par le Duc Louis d'Orléans, et fût en parti détruit au XVIIème. Il est totalement en ruine lorsque Napoléon III confie à Viollet-Le-Duc la reconstruction du château.
Le château comporte tous les éléments défensifs utiles au Moyen-Âge. Il comporte 8 tours qui portent les noms de personnages issus des neufs preux.





Nous commençons la visite par la chapelle, qui n'a rien a envier. Nous rentrons à l'intérieur du château, où commence une expo avec la collection Monduit, dont je ne vois pas l’intérêt (Oui, je l'avoue, je ne suis pas fan des expositions dans les châteaux...)





J'adore regarder les cheminées, celles du châteaux de Pierrefonds sont vraiment très jolies, avec de magnifiques décorations !

















Il y a très peu de panneaux explicatifs, et le petit fascicule est pauvre en information (Qui d'ailleurs ne doit pas être récent... Je cherche encore le film d'introduction à la visite). Je suis un peu perdue, je n'arrive pas à me situer dans le château et à savoir où je suis.

Au niveau du Donjon se trouve le cabinet de l'empereur. On y trouve des latrines moderne qui n'ont rien à voir avec celles du Moyen-Âge (Ce que je trouve dommage pour un château du XIVème). Cet avis ne tient qu'à moi, bien évidemment.



Nous continuons notre visite. Je reste tout de même émerveillée par ce château. C'est dans ces monuments là que je me sens bien, que je me sens moi, et à ma place.
Mais une chose me tracasse... Les sols sont sales. On y trouve des moutons de poussières, et même un mouchoir sale qui ne date pas du jour même étant donné la dose de poussière dessus... Au plafond, ou même dans des endroits accessibles à notre hauteur, des toiles d'araignées. Quant aux murs, on ne sait pas s'ils sont jaunes ou noirs, tant ils sont sales. Je sais qu'un château c'est de l'entretien (Si nous avions laissé traîner une toile d'araignée, ou un brin de poussière à Vaux le Vicomte, je pense que le Comte nous aurait coupé la tête !), mais c'est tout de même un Centre des Monuments Nationaux, et l'Etat devrait prendre ses responsabilités et s'occuper de nos monuments !






Au sous-sol, surprise, le bal des gisants. Je n'en avais jamais entendu parlé. Ce sont des gisants commandés par le Roi Louis Philippe qui souhaitait rendre hommage aux grands personnages qui ont fait la gloire de la France.











Nous remontons, et terminons la visite. Une maquette en pierre d'un poids de 4 500 kg est présente, elle a été réalisée pour l'exposition universelle de 1878.


Conclusion de notre visite : Je suis déçue de l'accueil, déçue de l'entretien du château. Mais Pierrefonds reste un château à visiter pour sa beauté extérieure !



Commentaires